seprator

d) Chroniques des temps troubles

seprator
29février 2016
blog_shape
Dans la basse-cour familiale… il est normal que les coqs se disputent la définition de l’amour !

Alex - Ah oui c’est ton amouleuse elle ?

Olivier - Bah non, c’était…!

Alex - C’était !? Pis c’est plus là ?

Olivier - Ben non… comme il y en a plein d’autres qui m’aiment… j’ai choisi celle que je préfère !

Alex - Pis c’est qui maintenant ? C’est pas la sœur de Judith ?

Olivier - Non… Ça faisait de la chicane… pis la maintenant c’est…

***Intervention inopinée de Moderne (pour ne pas dire divine) !***

Moderne - Wo… wo wo wo wo wooooo ! De quoi vous parlez comme ça ? C’est quoi cette discussion-là ?

Alex - On pale de nos amouleuses !

Olivier - (L’air fuyant…)

Moderne - De vos amoureuses !!?? Vous parlez de vos amoureuses ? De même là… pis au pluriel en plus !

Alex - Oui !?

Olivier - (Se déplaçant vers la sortie de la pièce la plus proche…)

Moderne - Wo wo woooo Olivier, viens ici mon grand ! Viens t’assoir un brin avec Alex et moi…, je pense qu’on va avoir une petite discussion là !

Note au lecteur, je conseille à tous les parents de bien se préparer à avoir ce genre de discussion. Surtout ne pas tenter la chose… comment dirais-je… à l’improviste !

Moderne - Toi Alex tu as une amoureuse ?

Alex - Bah oui (tout sourire) ! Même deux ! Comme Oli !

Olivier - Ayyyye Alex… menteur !

Moderne - Deux !!! Pas une, mais deux amoureuses ! Wooow, ça fait de toi un vrai petit champion ça ! Comme Oli en plus ! C’est vrai ça Oli ?

Olivier - Ben non là !

Moderne - Tiens tiens… comme c’est intéressant ça !

Olivier - Quoiiii ? Je peux aller lire là ?

Moderne - Non ! Tu ne peux pas aller lire… là ! Dis-moi, ce n’était pas Julie ton amoureuse ?

Olivier - C’est plus elle !

Alex - Moi c’est Judith ! Pis Oli sort avec la sœur de Judith maintenant !

Moderne - Ah bon… la sœur de Judith…

Olivier - Non c’est plus elle non plus !

Moderne - Ce n’est plus elle non plus… ! Sacre… tu les passes une après les autres ! Un vrai petit tombeur de ses filles ! Ma foi, une semaine c’est l’une… l’autre semaine c’est l’autre… pis v’la tu pas qu’en plus les frères sortent avec des sœurs ! Charmant ! Tout pour faire parler de nous en bien !

Olivier - Bah quoi… c’est des choses qui arrivent !

Moderne - Changer d’amoureuses aux semaines c’est des choses qui arrivent… c’est fort ça !

Olivier - Bah quoi… c’est comme toi là !

Moderne - Comme moi ? Attends là… De quoi tu parles ?

Olivier - Bein… Maman, Ringuette, Cavalière…

Moderne - (Nuage)… Ça fait quatre ans que je ne suis plus avec ta mère Olivier ! J’ai été avec deux femmes dans les quatre dernières années… pas 2 filles en deux semaines !

Olivier - Pis… de toute façon… on n’est pas obligé d’aimer pour la vie !

Moderne - Oh non Olivier… On n’est pas obligé de rien dans la vie… Mais en amour, la stabilité est certainement plus payante que de continuellement sauter la clôture !

Olivier - Hein ?

Moderne - (Nuage)… Ce que je veux dire c’est qu’on ne peut pas être en amour un jour avec l’une et le lendemain avec l’autre… ce n’est pas de l’amour ça !

Olivier – Ben là, j’ai le droit d’aimer qui je veux !

Moderne - Encore faut-il savoir c’est quoi aimer ! Tu le sais toi ? hein… c’est quoi aimer ?

Alex - C’est quand la fille te dessine tsé là… un ptit coeul su un papier pis elle te le donne hein papa ?

Moderne - Ouin Alex… c’est ça, mais c’est aussi un peu plus que ça… Sauf que là, j’aimerais bien qu’Oli nous donne sa définition de l’amour !

Olivier - Ben là… pourquoi moi ?

Moderne - Ben… je ne sais pas moi… un grand amoureux comme tu es… tu dois bien avoir une définition…

Olivier - (L’air défiant…) Ça sent l’arnaque ton affaire ! Toi… tu en as une définition ?

La température de la pièce augmente soudainement… l’homme moderne, en quête de leçons de vie à donner, se fait soudainement renvoyer la patate chaude (pour ne pas dire la grenade dégoupillée) par le plus vieux !

Moderne - Moi ? Bien sûr que si j’en ai une ! Mais il ne s’agit pas de moi là !

Olivier - Tu dis que je devrais toujours apprendre de toi… Alors c’est quoi l’amour ?

Moderne - C’est moi qui pose la question Olivier !

Olivier – Sérieux, on va dire que je ne suis pas capable de le dire… alors je te laisse répondre !

Moderne - (Nuage…) L’amour… ben… comment je dirais ça… C’est quand on ne sait pas pourquoi… mais qu’on sent que l’autre nous est important… entk plus important que les autres… pis là… (Ahhhhhhh au secours !)

Olivier - Quand on ne sait pas pourquoi, mais on aime l’autre ? C’est ça aimer ?

Moderne - Bah… oui… me semble c’est clair

Olivier - Heu non là… je ne comprends pas là !

Moderne – Bon… l’amour… l’amour… c’est une émotion… c’est intangible… imperceptible… invisible, mais c’est là… en même temps !

Olivier - ??!!

Moderne - Ça se décrit papa Oli… ça se vit !

Olivier - Bon… Tu vois ?

Moderne - Je vois quoi ?

Olivier - Tu me demandes de te décrire l’amour pis là tu me dis que l’amour, ça ne se décrit pas… ça se vit !

Moderne - (Gros nuage…)

Olivier - Peut-être qu’on devrait regarder dans le dictionnaire papa… comme tu dis tout le temps !

Moderne - Dans le dictionnaire ? Pour une définition de l’amour ?

Olivier - Bah oui… Tu dis que pour se rappeler des choses il faut chercher dans le dictionnaire !

Moderne - (Nuage…) Ok vas y cherche !

Olivier - Non non… Toi cherche ! C’est toi qui veux avoir la définition… en plus t’es plus rapide que moi !

Moderne - Bon bon, voyons voir… l’amour… « sentiment très intense, attachement englobant la tendresse et l’attirance physique, entre deux personnes.»…

Olivier - Bon ! Tu vas t’en souvenir maintenant que tu l’as lu !

Moderne - … !!??

Olivier - Je peux allez lire maintenant ?

Tout homme moderne, en état de se battre, se doit de défendre ses idéaux en cas d'attaque par la jeunesse. L’homme moderne peut être blessé, il peut saigner ou même mettre le genou par terre, mais sa persévérance et sa résilience se doivent de triompher de la barbarie et de la tyrannie des plus jeunes… M’enfin essayer…

Moderne - Non, tu ne peux pas aller lire !

Olivier – Quoi là ?!

Moderne - Nous n’avons pas fini ! Écoute Olivier… tu peux vivre les amourettes que tu veux, mais l’important c’est que tu témoignes du respect pour l’autre et que tu véhicules une image soignée de ta personne… surtout devant ton frère… qui cherche toujours à t’imiter !

Olivier - Amourette ?

Moderne - Oui amourette !

Olivier - C’est quoi ça une amourette ?

Moderne - Cherche dans le dictionnaire… pis té chanceux… j’ai gardé la page comme ça, ça ne nous prendra pas une heure !

Olivier – (en prenant le dictionnaire… Amourette : « Amour passager, sans profondeur. »… ? Et ? Moderne - Comment et ?

Olivier - C’est quoi le point ?

Moderne - Le point ? Ben… c’est que l’amour c’est important… pis que… pis qu’il faut prendre ça au sérieux… Sinon ce n’est pas de l’amour… c’est des amourettes !

Olivier - Papa !?

Moderne - Quoi… ?

Olivier - Je ne vais quand même pas me marier cette année !

Moderne - Effectivement...

Olivier - Donc je peux aller lire ?

Moderne - (Nuage…)

Alex - Moi pis Judith on va peut-être se malier hein papa !?

Moderne - Judith et moi Alex… Judith et moi… en amour il faut toujours placer l’autre devant... (Nuage...)

26février 2016
blog_shape
Rien à voir avec les métiers d’arts…

On dit que vers l’âge de 7 ans, l’enfant entre dans la période de la grande enfance, aussi appelée l’« âge de la raison ». Cet âge, qui à mon humble avis n’a rien de raisonnable, est depuis longtemps considéré comme le premier pas dans la cour des grands. Le moment où l’on commence à avoir de belles et sérieuses conversations avec ses enfants !

Si l’«âge de la raison» représente la fin de la période œdipienne et le début d’un nouveau stade de la logique… Dans mon cas, mon plus vieux à 9 ans au moment où j’écris ces lignes . Il devrait donc être en plein dans l’âge de la raison… de même que son réservoir de la logique devrait par ailleurs être assez rempli.

Or, tout dépend généralement des sources d’où l’enfant puise ladite logique. Dans mon cas… mes enfants ont bu à plusieurs sources… Évidemment, celle maternelle, très chaude, où l’idée d’un univers vivant, fait de correspondances secrètes, de sympathies occultes et où souffle l’esprit de toutes parts, celle plutôt froide d’une belle-mère recomposée, ultra cartésienne et réaliste plus amoureuse des mathématiques que de l’extraversion (quoi que très gentille), mais dont on ne saurait reprocher quelconques comportements à leurs égards, celle paternelle, inégale comme cette eau chauffée au micro-ondes mi-tiède, mi-bouillante, impulsive, intuitive, chaotique même par moment, mais remplie d’un amour incontestable pour le genre humain et finalement, celle du beau-père (à peu près recomposé), dont je ne connais que l’apparente douceur et le fait qu’il sait surfer.

On dit aussi de l’«âge de la raison », que c’est l’âge ou une certaine compréhension du monde environnant ce développe et qu’une certaine conscience morale apparait. Bien sûr « On » exclut la personne qui parle, parce que franchement… les conversations que moi j’ai, avec ma progéniture mettraient à tort l’ensemble des thèses des psychopédiatres de ce monde !

Alex- 1-2-3-4-5-6-7…

Olivier - Pappaaa ?

Moderne - Oui Oli ?

Alex-8-9-10-11-12-13…

Olivier - Toi là ?

Alex-14-15-16-17-18-19…

Moderne - Ouiiii ?

Olivier - Ben je veux dire…

Alex-20-21-22-23-24…

Moderne - Qu’est-ce que tu veux dire ?

Alex-24-23-24-27…

Olivier - Toi là là… c’est quoi exactement que tu fais dans la vie ? Je veux dire… tu vas en Afrique, tu vas à Montréal… tu parles politique… t’es fâché contre Harper… mais le nom de ton métier c’est quoi exactement ?

Alex-26-23-25…

Moderne - AleeeeeeeeX !

Alex- Quoii ?

Moderne - Tu peux compter dans ta tête stp ?

Olivier - Hein papa ? Tu fais quoi toi dans la vie ?

Moderne - (Nuage…) Moi là là ? Je vous conduis à droite pis à gauche !

Olivier - Non sérieux papa… ton travail… son nom c’est quoi ?

Alex- La la la ho hoooo… la la ho ho hoho !

Moderne - Mon travail… ce que je fais dans la vie… hummm, comment je te dirais ça ! Disons que je suis politologue !

Alex-La la li…li li la loooo !

Olivier - Politicologue ? parce que tu as fait de la politique à l’école ?

Alex-La lii… li… là ho hoooooo

Moderne - ALEEEX !!!!

Alex- Quoi ?

Moderne - Tu ne peux pas chanter dans ta tête un brin ?

Alex- Mais papaaaà… je compte déjà dans ma tête ! Je peux quand même pas faire les deux dans ma tête !

Moderne - Tu ne vois pas que je parle de choses sérieuses avec ton frère là !

Olivier - Ouin Alex… t’es full dérangeant !

Alex- (Petite face de boudin)

Moderne - Non Oli… Je n’ai pas vraiment étudié la politique à l’école et j’en ai encore moins fait… j’ai étudié la science politique !

Olivier - Parce que c’est une science ça ?

Alex- C’est ti une science ça papaaaà la potilique ?

Moderne - Une science… Oufff (dans ma tête… si ce l’était nous l’étudions de moins en moins) oui on peut dire que c’est une science… Tu sais c’est quoi une science Oli ?

Olivier - Bien oui ! À l’école on a des cours de sciences et technologie…

Moderne – Hummm, mais sais-tu c’est quoi une science ?

Olivier - …

Moderne - C’est le savoir, les connaissances qu’on acquiert par la pratique et la théorie !

Olivier - Donc le hockey c’est une science…

Moderne - Heuuuu ?

Olivier - Et la théorie c’est quoi ?

Moderne - Une théorie c’est un modèle ou un cadre de travail pour faciliter la compréhension !

Olivier - La compréhension de quoi ?

Moderne - Ben la compréhension du sujet que tu étudie !

Alex-1-2-3-4-5-6-7…

Olivier - Donc toi tu as étudié la science politique, mais tu l’as pas pratiqué ?

Moderne - Pourquoi tu dis ça ?

Olivier - Ben t’as jamais été le ministre toi !

Moderne - Non, je n’ai jamais fait de politique active !

Olivier - Active ? Mais t’as fait de la politique passive alors ?

Moderne - De la politique passive ?

Olivier - Bien dans la vie tu dis toujours qu’on est passif ou actif… et que c’est mieux d’être actif !

Alex-8-9-10-11-12...

Moderne - ALEEEEEEEEEEEEX !

Alex- Arghhh bien c’est plate de quoi vous palllez tout le temps !

Olivier - Donc toi papa t’es un scientifique de la politologie, mais tu ne fais pas de politique…

Moderne - (Nuage…)

Olivier - Tsé…, mon ami Samuel… son père il est électricien !

Moderne - Et ?

Olivier - Bien c’est plus simple comme réponse ! Lui il s’occupe de l’électricité. Il ouvre et il ferme les lumières !

Moderne - Bon si tu veux, tu peux aussi dire, si on te le demande, que je suis concepteur pédagogique !

Olivier - C’est quoi le rapport ?

Moderne - De quoi c’est quoi le rapport…

Olivier - Ben le rapport avec la politique que tu ne pratiques pas ?

Moderne - Ouffff Oli t’es lourd un peu tu ne trouves pas ?

Olivier - Mais c’est parce que je comprends pas c’est quoi que tu fais…

Moderne - (J’avoue que moi non plus, mais bon…) Écoute… la science politique touche beaucoup de sujets de la vie de l’être humain en communauté… et moi, très souvent… je rédige des formations sur certains de ces sujets…

Olivier - Comme quoi ?

Moderne - Comme les droits de la personne… les droits humains !

Olivier - Je ne comprends pas !

Moderne - Quand tu seras plus grand, tu comprendras !

Olivier – Tu dis toujours ça pour te débarrasser !

Moderne – C’est que le sujet est complexe Olivier… on ne peut en discuter comme ça à la vas vite !

Olivier – Et c’est quand que tu as décidé que tu voulais devenir polito…logique de la conception…pédagogique !

Moderne - je n’ai jamais décidé de faire ça Oli… Ça donne que c’est ça que je fais (tellement pas winner comme réponse…. Au secours)!

Olivier - À l’école on nous demande toujours ce que l’on veut être plus tard… alors si tu n’es pas ce que tu voulais être… tu voulais être quoi toi ?

Moderne - Heuuuu… (timidement – je réponds quoi à ça) Soldat, je crois !

Alex- Ahhhh oui… moi aussi je veux être soldat plus tard et faire la guerre et tuer plein de méchants !

Moderne - ALLLLLEXXX !

Olivier - Tu voulais être soldat ?

Moderne - Oui… m’enfin je crois…

Olivier - Pourquoi ?

Moderne - Je ne sais pas moi… (Je devais avoir trop joué au Gi-Joe ou eu une overdose de Top Gun).

Olivier - Mais tu as été soldat ?

Moderne - Hiii… pas longtemps ?

Olivier - Comment ça ?

Moderne - Bien… c’était dure Oli…

Olivier - Est-ce que tu te promenais dans la boue sous les fils barbelés pis toute là ?

Moderne - Genre !

Olivier - Pis ils te criaient dessus ?

Moderne - Oui, il y en a deux caporaux-chefs en particulier qui me criait beaucoup dessus comme tu dis !

Olivier - Qui ça ?

Moderne - La CPLC Morissette pis le CPLC Gagnon ! Mais toi Oli…?

Olivier - Quoi ?

Moderne - Qu’est-ce que tu veux faire plus tard !

Olivier - Je ne sais pas ?

Moderne - Tu n’as aucune idée ?

Olivier - Non, joueur de hockey peut-être ? De toute façon, toi t’es vieux et tu ne sais pas trop ce que tu fais… pis t’es pas devenu ce que tu voulais être faque…

Moderne - Merci… Franchement merci Oli…

Olivier - Bien quoi ?

Moderne - Rien, laisse faire… m’a dire comme Alex… full plate la conversation !

19février 2016
blog_shape
Two-five-four-six-o-one-one

Moderne - Sérieux là, je pense qu’il est vraiment temps que tu apprennes l’anglais Oli !

Olivier - J’aime pas ça l’anglais !

Moderne - Comment ça tu n’aimes pas !

Olivier - J’aime pas ça, c’est tout !

Moderne - Voyons Oli, tu peux ne pas aimer les champignons, la pluie… ou je ne sais pas… mais l’anglais… st’un moyen de communication… tu ne peux quand même pas ne pas aimer communiquer !

Olivier - Mais je ne comprends rien en anglais !

Moderne - C’est justement pourquoi je te dis qu’il est grand temps d’apprendre !

Olivier - J’essaye…!

Moderne - Ouin… je pense que tu n’essayes pas fort moi ! Et si on choisissait une journée par semaine où on parlait simplement en anglais…

Olivier - Ben là !

Moderne - Ben là quoi ?

Olivier - Ben là… ça veut dire qu’il y a une journée où je ne pourrai pas parler !

Moderne - Comment ça ?

Olivier - Ben parce que je ne parle pas anglais… faque si je ne parle pas anglais je ne pourrai pas parler !

Moderne - On dit pas faque Oli… on dit alors !

Olivier - Je le sais !

Moderne - Pis en anglais alors c’est «So» !

Olivier - « So » !

Moderne - Tiens… comment on dit soleil en anglais ?

Olivier - Soleil ? ehhh « Sky » ?

Moderne - Non… « Sky » c’est ciel !

Olivier - « Sky » c'est ciel ?

Moderne - So How do we say « soleil » in french ?

Olivier - Hein ?

Moderne - (Nuage...) Criss… ça s’appelle comment le soleil en anglais ?

Olivier - « Claude » ?

Moderne - « Cloud » olivier Clouuuuuud pas « Claude »… mais « Cloud » c’est pas le soleil ça… ! C’est quoi « cloud » ?

Olivier - Le ciel ?

Moderne - Ben non esti… calvaire… ce n’est pas compliqué... pourtant ! « Sky » c’est ciel ! « Cloud » c’est nuage ! Pis « SUN »... , « SUN »… c’est le soleil… « SUN » !

Olivier - Ok là, fâche-toi pas !

Moderne - Ben oui mais… fais un petit effort au moins !

Olivier - Ben là on fera ça une autre fois !

Moderne - Une autre fois !? Pis on dit ça comment une autre fois en anglais ?

Olivier - Heuuu… Autresss foi ?

Moderne - (Esti... J’hallucine… je pense que je vais faire un accident… c’est pire que des textos au volant ça)! On dit « Another time » !

Olivier - « Anoder Tim » ?

Moderne - « Annnother »… Annnno ze RRRR TimEEEEE....

Olivier - Ok…

Moderne - Ok quoi ?

Olivier - On fera ça une autre fois !

Moderne - Toujours remettre à demain ce que tu peux faire maintenant hein ?

Olivier - Arghhhhh !

Moderne - Pffff… Chialeur…

Olivier - On arrive tu bientôt là j’ai envie, faut que j’aille aux toilettes !

Moderne - On dit ça comment toilettes en anglais ?

Olivier -Toilettes ?

Moderne - « Toilets »… Toyyyyeletssss ! Ok et puis salle de bain… ?

Olivier - Ah… ça c’est facile ! Je m’en rappelle !

Moderne - Ah ouin ? Vas-y donc ?

Olivier - On dit Brothen

Moderne - Quoi ??!! Brothen ??

Olivier - Ben… ouin là... à-peu-près là !

Moderne - OK… 254-6011 pis ça urge !

17février 2016
blog_shape
Entre les rêves et l'effort pour y arriver, la raison doit figurer !

Moderne - Et puis la journée !

Olivier - Cool !

Moderne - Cool ? Mais qu’est-ce que tu as fait ?

Olivier - Ah oui, on a fait des courses aujourd’hui à l’école en éducation physique ! Pis je suis arrivé premier !

Moderne - C’est vrai ?

Olivier - Oui, attends j’ai fait un 500 mètres en 8 secondes !

Moderne - (Nuage…) Un 500 mètres en 8 secondes !

Olivier - Ouin c’est ça ! Noon, attends c’était un 100 mètres !

Moderne - Tu as fait un 100 mètres en 8 secondes !

Olivier - Ben je pense que c’était un 100 mètres !

Moderne - Oli ?

Olivier - Quoi ?

Moderne - Tu sais, chose binouche comment il s’appelle déjà… Bolt ! Tsé le grand noir de Jamaïque qui est champion du monde là ?

Olivier - Usain Bolt ?

Moderne - Oui c’est ça, Usain Bolt ! Ben figure toi que lui il ne fait même pas le 100 mètres en 8 secondes… son record c’est genre 9,60 secondes !

Olivier - Hein ?! Ça veut dire que je suis plus vite que lui ça ?

Moderne - (Nuage…) Non… Ça veut surtout dire que tu n’as pas couru un 100 mètres !

Olivier - Ben c’était quoi alors ?

Moderne - Probablement un 50 mètres !

Olivier - Ah oui, c’est ça, un 50 mètres !

Moderne - Donc, en 1 minute là, on est passé de super héros style Flash Gordon Laz, qui fait le 500 mètres en 8 secondes, à un champion olympique qui sans stéroïde se farcit un 100 mètres en 8 secondes, pour terminer en un nobody de l’école du Petit bonheur qui fait du 8 secondes sur un 50 mètres !

Olivier - C’est qui ça « Nobody » ?

Moderne - Laisse faire !

Olivier - C’est quoi ça des stéroïdes ?

Moderne - Des genres de médicaments qui altèrent ton métabolisme et te rendent plus fort et plus rapide (Et sexuellement moins performant) !

Olivier - C’est vrai ?

Moderne - Beh oui !

Olivier - Comme la potion magique ?

Moderne - Genre !

Olivier - Pis on peut prendre ça où ?

Moderne - Nulle part, c’est interdit, dangereux et c’est pour les tricheurs !

Olivier - Mais les athlètes eux, ils en prennent de ça ?

Moderne - Beaucoup, oui !

Olivier - Et les joueurs de hockey ?

Moderne - Aussi, en cachette… mais on les tests et si on les attrape leur carrière est finie !

Olivier - Je ne comprends pas !

Moderne - Qu’est-ce que tu ne comprends pas ?

Olivier - Ben ils n’ont pas le droit d’en prendre, mais ils en prennent, on les tests, pis leur carrière se termine… c’est bizarre !

Moderne - Olivier, les stéroïdes c’est comme l’alcool pis les autres drogues ! Tu n’as pas besoin de ça pour t’amuser !

Olivier - Pis Sydney Crosby, il en a pris lui des stéroïdes ?

Moderne - Probablement pas !

Olivier - Alors comment il a fait pour devenir bon ?

Moderne - En pratiquant 8 heures par jour Olivier ! Exactement l'effort que je te dis que ça prend si tu rêves de devenir un joueur de hockey... tsé c'est pas en te croyant bon que tu réalises tes rêves dans la vie !

Olivier - Pfff… de toute façon ce n’est pas grave ! Si je ne deviens pas un joueur de hockey je serai un joueur de soccer c’est tout !

Moderne - (Nuage…) !

17février 2016
blog_shape
Il y a des journées comme ça ou les rôles semblent inversés

Il est 6h25 et l’alarme sort Moderne d’un rêve chocolaté. C’est le premier matin « (re)monoparanté » dans notre nouvelle demeure. Que réserve ce matin du début des Temps troubles… au fond de l’incommensurable variabilité de la progéniture de Moderne ?

Étant plus proche de l’école et n’ayant plus à pousser les enfants dans une course effrénée… j’en profite pour me farcir quelques exercices.

6h35 venu, je prends la décision non sans appréhension, d’ouvrir les rideaux du plus jeune. Deux yeux s’ouvrent… et un large sourire s’affiche !

Alex- Papaààà !

Moderne- Bon matin Alex !

Alex- Supel cool mon nouveau lit ! C’est tu une belle joulnée que nous allons avoil ?

Moderne-!!!

***Interruption cérébrale inopinée!***

Moderne - Surement Alex ! Alors comment a été ta première nuit dans ta nouvelle maison ?

Alex-Tlès bien… melci papa !

Moderne - Mon Dieu, Alex, tu es dans de bonnes dispositions ce matin !

Alex - Des bonnes discussions ?

Moderne - Dispositions !

Alex - Dipostiions, hein c’est quoi ça ?

Moderne - Non non rien, oublie ça ! Tes vêtements sont sur ta commode allez hop on s’habille !

Alex - Dac !

Enjoué par cette bonne humeur contagieuse, je me dirige vers la chambre du plus grand, qui dans son nouveau lit double, fait l’étoile annonçant que l’adolescence n’est peut-être pas si loin !

À peine dans la chambre que de beaux yeux bleus me regardent affectueusement !

Olivier- Al-lo !

Moderne - Bon matin Oli !

Olivier - Ça va toi papa ce matin !

Moderne - Très bien et toi !

Olivier - Oui, j’ai tellement bien dormi !

Moderne - !!!

***Seconde interruption cérébrale inopinée !***

Olivier - Je mets quoi ce matin ?

Moderne - Tes vêtements sont sur le bac à jouets !

Olivier - Super, je m’habille !

Moderne - Très bien… (plus fort) Dites les gars vous voulez manger quoi ce matin ?

Olivier - Céréales et yogourt !

Alex - Moi aussi yogourt et céréales… !

Moderne - !!!

Bon c’est moi là où il y a quelque chose que j’ai pas pigé… peut-être que les gars ont pris des pilules ? Pourtant j’ai pas de pilules… c’est peut-être le coin… pourtant Beloeil c’est tout comme McMasterville… il ne faudrait quand même pas que je prenne des toc Ésomachinchouette là…

Moderne - Bon, les gars voilà vos bols, votre jus d’orange… pendant ce temps je prends ma douche ! Tardez pas là ! Il faut pas être en retard à l’école…

Olivier - Parfait papa !

Alex - Ok !

Quelques coups de savon et de push push plus tard… la stupeur frappe Moderne une nouvelle fois… Dans la cuisine, c’est du jamais vu… le comptoir est sans miette ou tâches… les bols sont lavés… les verres rincés… et les enfants se dirigent eux-mêmes vers la salle de bain pour leur brossage de dents.

Moderne en perd ses repères…

Moderne - Oli, tu as pris ton agenda ?

Olivier - Oui papa il est dans mon sac !

Moderne - Vos boites à lunch sont-elles près de la porte ?

Olivier - Oui !

Alex - Ouais !

Moderne - Ta mite de baseball Olivier, tu ne l’as pas oublié ?

Olivier - Elle est déjà dans mon sac papa !

Alex - Papààà ?

Moderne - Oui Alex… ?

Alex - J’ai lamassé tes bas qui tlaînaient dans le salon, sont dans ton panier à linge sale si tu les cherches !

Moderne -…

Quelques instants plus tard !

Moderne - Bon on est Go les gars ?

Olivier - Oui

Alex - Ouais !

Olivier - Papa… tu as oublié la lumière de la salle de bain !

Moderne - C’est vrai ça, merci Oli !

Olivier - Ton Lunch tu l’as ?

Moderne - Ah merde j’allais l’oublier !

Alex - Allez papa… on va être en retald !

Moderne - (Nuage…)!

17février 2016
blog_shape
Des fois vaut mieux passer GO que de chercher à expliquer les choses !

Alex - Papaaaàa ?

Moderne - Oui Alex !

Alex- C’est tu bientôt mon Hockey ?

Moderne - Samedi Alex ! Samedi matin !

Alex - Ahh ok ! C’est demain ça ?

Moderne - Non Alex on est lundi là ! C’est en fin de semaine Samedi !

Alex - Ahh ok ! Pis c’est tu bientôt la fin de semaine ?

Moderne - (Nuage…) Aleeex ! On est lundi là… tu devrais savoir que la fin de semaine c’est dans 5 jours !

Alex -5 jours ! Mais combien de dodo ?

Moderne - (Nuage…) Aleeeex ! S’il y a 5 jours… combien de dodo penses-tu qu’il y a ?

Alex - Heuuu… trois ?

Moderne - (Nuage…) Alex ! Ça ne va pas là !

Alex - Mais c’est quand samedi là ? Moi j’ai hâte à mon hockey !

Moderne - Alex, coup donc, tu as cinq ans toi ! Il me semble que les jours de la semaine tu devrais les connaître non ?

Alex -…

Moderne - Dis-moi donc les jours de la semaine pour voir si tu les connais ?

Alex - Là là ?

Moderne - Oui là là !

Alex - Heuuu, Lundi…, Mecledi…

Moderne -MeRRRRcredi… il te manque mardi là… continue…

Alex - MecLLLLedi…

Moderne -Tu l’as déjà dit ça… après c’est quoi ?

Alex - Heuuu… Mardi… ?

Moderne - (Nuage…) Bon visiblement tu ne les connais pas pantoute ! Écoute, Il y a 7 jours dans une semaine !

Alex - Ok… 7 jours !

Moderne - 5 jours où nous travaillons ou allons à l’école et 2 jours ou nous nous reposons et faisons diverses activités !

Alex - Ok… Il y a des semaines de 7 jours, des semaines de 5 jours et des semaines de 2 jours !

Moderne - Nooooooon… Une semaine c’est 7 jours, 5 jours d’école et 2 jours de repos !

Alex - …

Moderne - Bon, la semaine commence le lundi…

Alex - Le lundi…

Moderne - Puis il y a mardi, mercredi, jeudi, vendredi… et après on tombe dans la fin de semaine et il y a le samedi et le dimanche ! Allez vas-y dis-moi les jours de la semaine !

Alex - Mecledi…

Moderne - Alexxxx !

Alex - Quoiiii !

Moderne - La semaine commence par quel jour ?

Alex -Heuuu ? Mecledi !?

Moderne - On dit MeRRRRcredi… Sauf qu’elle ne commence pas pantoute par le mercredi ! Elle commence par le lundi !

Alex - Lundi !

Moderne - Après ?

Alex - Mecledi ?

Moderne - On dit MeRRRRcredi… mais après c’est mardi par mercredi !

Alex - Mardi !

Moderne - Et après ?

Alex - Heuuuu…

Moderne - Aleeeex t’arrête pas de le dire depuis tantôt !

Alex - Lundi !

Moderne - (Nuage…) Nooooooooooon c’est MERCREDI ! Bon yenne c’est pas compliqué… Lundi, mardi, mercredi, jeudi, vendredi… Allez répète après moi ! Lundi…

Alex - Lundi…

Moderne -Mardi…

Alex - Mardi…

Moderne -Mercredi…

Alex - Mecledi…

Moderne -MeRRRRcredi…

Alex - Me (presque r) cledi…

Moderne - Jeudi…

Alex - Jeudi…

Moderne - Vendredi…

Alex - Vendledi…

Moderne - Bon tu vois !

Alex - Oui mais papaààa ?

Moderne -Quoi ?

Alex - Pouquoi il y a deux mecledi dans la semaine ?

Moderne - (Dans ma tête – ARGHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHH) On recommence… lundi, mardi, mercredi, jeudi, vendredi… Puis pour la fin de semaine c’est samedi et dimanche ! Allez, à toi !

Alex - Heuuu… Heuuu…

Moderne - Alex, arrête de réfléchir pis vas y !

Alex - …(timidement) meclediiii… euhhh

Moderne - (Ouragan…) Laisse faire Alex… Laisse faire ok là !

Alex - (Gros boudin…) Oui mais c’est quand mon hockey ?

Moderne - Samedi !

Alex - Donc c’est dans la deuxième semaine ça !

Moderne - (Sarcastique…) Non c’est l’année prochaine !

seprator

Archives

shape
Les chroniques d'un homme moderne