seprator

Grippe de gars…

seprator
03mars 2016
blog_shape

Souvent un prétexte pour attirer l’attention !

Que les mères indignes de ce monde s’en plaignent ou non, il est prouvé scientifiquement qu’une grippe d’homme c’est plus violent qu’une grippe de femme ! C’est que voyez-vous, le virus de la grippe subit une mutation instantanée au contact des muqueuses masculines et s’en trouve fortifié, ce qui pulvérise les défenses immunitaires de l’homme moderne et le rend incapable de jouer son rôle parental. Lorsque celui-ci est monoparental, l’homme se doit même de refuser la garde sous prétexte que sans mère indigne pour le soigner, il ne peut visiblement pas s’occuper de sa progéniture !

Ces différences de résistance au virus entre les sexes sont-elles fondées scientifiquement ? « Oui », selon une recherche réalisée en 2010 par des scientifiques de l’Université de Cambridge au Royaume-Uni et, « c’est l’évolution des espèces qui doit être blâmée pour ça. Ainsi, les hommes sont « programmés » pour vivre dangereusement, prendre des risques ». Ceci ferait qu’ils sont plus vulnérables à toutes sortes d’intrus…

« C’était vrai au temps de l’homme des cavernes, lorsqu’il fallait se dépêcher de féconder un maximum de femelles avant d’être écrasé par un mammouth. Et c’est encore vrai aujourd’hui si l’on se fie au mode de vie aventureux de certains…»

Or voyez-vous, moi, j’adhérais parfaitement à la théorie de « la grippe de gars »… alors qu’il y avait un quart de famille féminin dans la caverne… mais aujourd’hui, en tant qu’homme moderne monoparental, je réfute soudainement cette pseudo-vérité scientifique qui malmène aujourd’hui ma semaine… Mes deux garçons sont malades, et croyez Moderne… ils sont atteints d’une véritable « grippe de gars » !

Olivier — Ouiiiinnnn Papaaa j’ai (b)al au nez !

Moderne — Bien si tu te mouchais au lieu de juste t’essuyer pis de répandre tous les microbes partout dans ton visage, tu aurais moins mal au nez.

Olivier — Bein je (b)e (b)ouche comme il faut papaaa !

Moderne — Non Oli, tu t’essuies c’est pas pareil ! Oli ça n’est pas normal que ton frère qui n’a que trois ans sache mieux se moucher que toi qui a presque 7 ans !

Olivier — Gnààààà, je suis (b)alade pis toi tu me rends encore plus (b)alade !

Alex — Atchhhhoummm (grosse trainée dégoulinante du nez) !

Moderne — Ahhh Ouach, Oli s’il-te-plaît, donne-moi un mouchoir pour ton frère !

Olivier — Je peux pas je suis (b)alade…

Alex — PapaaaÀaaa Ouinnn, mou-é mon nez Ouinnnn !!

Moderne — Non attends Alex… Pas avec ton pyjama, merde je viens juste de le laver !

Olivier — Kuf Kuf Kuf…

Moderne — Bon vous deux là, vous êtes bons pour un sirop, une dose d’Advil… et un petit-déjeuner santé pour vous remettre en forme !

Olivier — Ahhh Noooooon (b)as le sirop dégueu !

Alex — Noooooon (b)a(b)aàaa (b)a dé-euner… biscuits…

Moderne — Aye, on va mettre quelque chose au clair tout de suite… Vous êtes malades, vous n’êtes ni à la garderie, ni à l’école, pis là là, le docteur et le boss c’est moi en même temps, alors vous faites ce que je vous dis sinon vous allez vous soigner vous même !

Olivier — Gnàààà…

Alex — Biscuits (b)a(b)Àaaaa !!! Atchoooum…. (nouvelle trainée verdâtre qui se fait aussitôt étendre jusque dans le front) !

Moderne — (Nuage)… Bon, toi le grand tu ouvres la bouche et tu bois ça jusqu’à la dernière goutte !

Olivier — Noooon… c’est dégueu, ça va me (v)aire (b)oumir !

Moderne — Mais non, tu ne vas pas vomir… c’est dans ta tête ça ! Bon, tiens-toi droit comme un petit bout d’homme pis ouvre la bouche…

Olivier — Noooooon ! Arrête de me traiter comme un grand, je suis juste ton enfant !

Moderne — Oli, si t’es mon enfant alors tu te dois de m’écouter… Ouvre-moi cette petite bouche là que tu prennes le médicament…

Olivier — NoooooN !

Constater qu’Alex profite de ma négociation avec Oli pour vider la dernière boîte de kleenex de tous les mouchoirs afin d’en faire un immense « tapon » !

Alex — Atchouuum (profitant du « tapon » de mouchoirs pour le souiller au complet de son trop plein de mucus) !

Moderne — Ah vraiment bravo Alex ! Toi et ta manie de vider toutes les boîtes de kleenex !

Alex —Tiens (b)a(b)Àaaa (en me tendant les mouchoirs) !

Moderne — Super ! Maintenant qu’ils sont tous souillés tu veux que je fasse quoi avec ?

Alex — (b)oubelle (b)a(b)aaaAa !

Constater que son plus grand profite de ma distraction pour échapper au sirop !

Moderne — Wooooo Oli, j’ai pas fini avec toi… viens tout de suite prendre ton sirop !

Olivier — Nooon OK ! De toutes les façons je suis (b)lus (b)alade  et je suis assez grand pour savoir si je veux du sirop…! Atchoummm (méga «guedille» pendant du nez) !

Moderne — (Nuage)… Va prendre du papier de toilette vu que ton frère consomme les kleenex plus vite que son ombre !

Olivier — Ben làaaa… Quand je suis (b)alade, maman elle me demande pas de tout faire pour elle !

Moderne — (Nuage)… Aye, tu es malade ou tu ne l’es pas ? Décide là… Soit tu l’es et tu viens prendre ton médicament, sois tu ne l’es pas et tu vas me chercher du papier de toilette pis je te fais faire des devoirs vu que tu n’es pas à l’école !

Olivier — Heuuu. (moment d’indécision)…

Moderne — Pire, tu es malade, ben tu déjeunes santé pis après, sieste ! Tu ne l’es pas, je vais te porter à l’école pour l’après midi !

Olivier — Heuuu, ça veut dire que je (b)ourrai même (b)as (b)e jouer une (b)etite game d’Xbox et (b)’écouter un film ?

Moderne — (Nuage)…

*(b) = m, v, s ou p selon la situation alors que (v) = f

blog_shape
comma_first
à lire... Grippe de gars...

Leave a Comment

Archives

shape
Les chroniques d'un homme moderne