seprator

L’art du métier…

seprator
26février 2016
blog_shape

Rien à voir avec les métiers d’arts…

On dit que vers l’âge de 7 ans, l’enfant entre dans la période de la grande enfance, aussi appelée l’« âge de la raison ». Cet âge, qui à mon humble avis n’a rien de raisonnable, est depuis longtemps considéré comme le premier pas dans la cour des grands. Le moment où l’on commence à avoir de belles et sérieuses conversations avec ses enfants !

Si l’«âge de la raison» représente la fin de la période œdipienne et le début d’un nouveau stade de la logique… Dans mon cas, mon plus vieux à 9 ans au moment où j’écris ces lignes . Il devrait donc être en plein dans l’âge de la raison… de même que son réservoir de la logique devrait par ailleurs être assez rempli.

Or, tout dépend généralement des sources d’où l’enfant puise ladite logique. Dans mon cas… mes enfants ont bu à plusieurs sources… Évidemment, celle maternelle, très chaude, où l’idée d’un univers vivant, fait de correspondances secrètes, de sympathies occultes et où souffle l’esprit de toutes parts, celle plutôt froide d’une belle-mère recomposée, ultra cartésienne et réaliste plus amoureuse des mathématiques que de l’extraversion (quoi que très gentille), mais dont on ne saurait reprocher quelconques comportements à leurs égards, celle paternelle, inégale comme cette eau chauffée au micro-ondes mi-tiède, mi-bouillante, impulsive, intuitive, chaotique même par moment, mais remplie d’un amour incontestable pour le genre humain et finalement, celle du beau-père (à peu près recomposé), dont je ne connais que l’apparente douceur et le fait qu’il sait surfer.

On dit aussi de l’«âge de la raison », que c’est l’âge ou une certaine compréhension du monde environnant ce développe et qu’une certaine conscience morale apparait. Bien sûr « On » exclut la personne qui parle, parce que franchement… les conversations que moi j’ai, avec ma progéniture mettraient à tort l’ensemble des thèses des psychopédiatres de ce monde !

Alex- 1-2-3-4-5-6-7…

Olivier – Pappaaa ?

Moderne – Oui Oli ?

Alex-8-9-10-11-12-13…

Olivier – Toi là ?

Alex-14-15-16-17-18-19…

Moderne – Ouiiii ?

Olivier – Ben je veux dire…

Alex-20-21-22-23-24…

Moderne – Qu’est-ce que tu veux dire ?

Alex-24-23-24-27…

Olivier – Toi là là… c’est quoi exactement que tu fais dans la vie ? Je veux dire… tu vas en Afrique, tu vas à Montréal… tu parles politique… t’es fâché contre Harper… mais le nom de ton métier c’est quoi exactement ?

Alex-26-23-25…

Moderne – AleeeeeeeeX !

Alex- Quoii ?

Moderne – Tu peux compter dans ta tête stp ?

Olivier – Hein papa ? Tu fais quoi toi dans la vie ?

Moderne – (Nuage…) Moi là là ? Je vous conduis à droite pis à gauche !

Olivier – Non sérieux papa… ton travail… son nom c’est quoi ?

Alex- La la la ho hoooo… la la ho ho hoho !

Moderne – Mon travail… ce que je fais dans la vie… hummm, comment je te dirais ça ! Disons que je suis politologue !

Alex-La la li…li li la loooo !

Olivier – Politicologue ? parce que tu as fait de la politique à l’école ?

Alex-La lii… li… là ho hoooooo

Moderne – ALEEEX !!!!

Alex- Quoi ?

Moderne – Tu ne peux pas chanter dans ta tête un brin ?

Alex- Mais papaaaà… je compte déjà dans ma tête ! Je peux quand même pas faire les deux dans ma tête !

Moderne – Tu ne vois pas que je parle de choses sérieuses avec ton frère là !

Olivier – Ouin Alex… t’es full dérangeant !

Alex- (Petite face de boudin)

Moderne – Non Oli… Je n’ai pas vraiment étudié la politique à l’école et j’en ai encore moins fait… j’ai étudié la science politique !

Olivier – Parce que c’est une science ça ?

Alex- C’est ti une science ça papaaaà la potilique ?

Moderne – Une science… Oufff (dans ma tête… si ce l’était nous l’étudions de moins en moins) oui on peut dire que c’est une science… Tu sais c’est quoi une science Oli ?

Olivier – Bien oui ! À l’école on a des cours de sciences et technologie…

Moderne – Hummm, mais sais-tu c’est quoi une science ?

Olivier – …

Moderne – C’est le savoir, les connaissances qu’on acquiert par la pratique et la théorie !

Olivier – Donc le hockey c’est une science…

Moderne – Heuuuu ?

Olivier – Et la théorie c’est quoi ?

Moderne – Une théorie c’est un modèle ou un cadre de travail pour faciliter la compréhension !

Olivier – La compréhension de quoi ?

Moderne – Ben la compréhension du sujet que tu étudie !

Alex-1-2-3-4-5-6-7…

Olivier – Donc toi tu as étudié la science politique, mais tu l’as pas pratiqué ?

Moderne – Pourquoi tu dis ça ?

Olivier – Ben t’as jamais été le ministre toi !

Moderne – Non, je n’ai jamais fait de politique active !

Olivier – Active ? Mais t’as fait de la politique passive alors ?

Moderne – De la politique passive ?

Olivier – Bien dans la vie tu dis toujours qu’on est passif ou actif… et que c’est mieux d’être actif !

Alex-8-9-10-11-12…

Moderne – ALEEEEEEEEEEEEX !

Alex- Arghhh bien c’est plate de quoi vous palllez tout le temps !

Olivier – Donc toi papa t’es un scientifique de la politologie, mais tu ne fais pas de politique…

Moderne – (Nuage…)

Olivier – Tsé…, mon ami Samuel… son père il est électricien !

Moderne – Et ?

Olivier – Bien c’est plus simple comme réponse ! Lui il s’occupe de l’électricité. Il ouvre et il ferme les lumières !

Moderne – Bon si tu veux, tu peux aussi dire, si on te le demande, que je suis concepteur pédagogique !

Olivier – C’est quoi le rapport ?

Moderne – De quoi c’est quoi le rapport…

Olivier – Ben le rapport avec la politique que tu ne pratiques pas ?

Moderne – Ouffff Oli t’es lourd un peu tu ne trouves pas ?

Olivier – Mais c’est parce que je comprends pas c’est quoi que tu fais…

Moderne – (J’avoue que moi non plus, mais bon…) Écoute… la science politique touche beaucoup de sujets de la vie de l’être humain en communauté… et moi, très souvent… je rédige des formations sur certains de ces sujets…

Olivier – Comme quoi ?

Moderne – Comme les droits de la personne… les droits humains !

Olivier – Je ne comprends pas !

Moderne – Quand tu seras plus grand, tu comprendras !

Olivier – Tu dis toujours ça pour te débarrasser !

Moderne – C’est que le sujet est complexe Olivier… on ne peut en discuter comme ça à la vas vite !

Olivier – Et c’est quand que tu as décidé que tu voulais devenir polito…logique de la conception…pédagogique !

Moderne – je n’ai jamais décidé de faire ça Oli… Ça donne que c’est ça que je fais (tellement pas winner comme réponse…. Au secours)!

Olivier – À l’école on nous demande toujours ce que l’on veut être plus tard… alors si tu n’es pas ce que tu voulais être… tu voulais être quoi toi ?

Moderne – Heuuuu… (timidement – je réponds quoi à ça) Soldat, je crois !

Alex- Ahhhh oui… moi aussi je veux être soldat plus tard et faire la guerre et tuer plein de méchants !

Moderne – ALLLLLEXXX !

Olivier – Tu voulais être soldat ?

Moderne – Oui… m’enfin je crois…

Olivier – Pourquoi ?

Moderne – Je ne sais pas moi… (Je devais avoir trop joué au Gi-Joe ou eu une overdose de Top Gun).

Olivier – Mais tu as été soldat ?

Moderne – Hiii… pas longtemps ?

Olivier – Comment ça ?

Moderne – Bien… c’était dure Oli…

Olivier – Est-ce que tu te promenais dans la boue sous les fils barbelés pis toute là ?

Moderne – Genre !

Olivier – Pis ils te criaient dessus ?

Moderne – Oui, il y en a deux caporaux-chefs en particulier qui me criait beaucoup dessus comme tu dis !

Olivier – Qui ça ?

Moderne – La CPLC Morissette pis le CPLC Gagnon ! Mais toi Oli…?

Olivier – Quoi ?

Moderne – Qu’est-ce que tu veux faire plus tard !

Olivier – Je ne sais pas ?

Moderne – Tu n’as aucune idée ?

Olivier – Non, joueur de hockey peut-être ? De toute façon, toi t’es vieux et tu ne sais pas trop ce que tu fais… pis t’es pas devenu ce que tu voulais être faque…

Moderne – Merci… Franchement merci Oli…

Olivier – Bien quoi ?

Moderne – Rien, laisse faire… m’a dire comme Alex… full plate la conversation !

blog_shape
comma_first
À lire... L'art du métier !

Leave a Comment

Archives

shape
Les chroniques d'un homme moderne