seprator

La crise identitaire

seprator
19février 2016
blog_shape

Dis-moi quel est ton nom, je te dirai d’où tu viens (Essaye pour voir !)

Moderne est fier de ses origines, mais par-dessus tout Moderne est opportuniste de ses origines ! La plupart du temps, il est Québécois ! Il peut lui arriver, en cachette, d’être canadien ! Il est forcé quelques fois d’avouer qu’il est Tunisien, mais en Tunisie, il l’est volontiers ! Pour faire l’intéressant, il raconte à qui veut l’entendre qu’il est aussi originaire de la Turquie et de la Géorgie tout en précisant que la région dont il parle s’appelle le Lazistan et que les Laz formaient jadis un véritable peuple autonome de grands guerriers cosaques. Ils avaient même une langue et une musique bien à eux ! Il arrive également à Moderne de dire tout bas qu’il est d’origine franco-ontarienne, d’Hawkesbury pour être précis et que cela ne doit pas être si bête de venir de là si Jean Leloup en parle dans une chanson.

Cependant, toutes ces origines n’ont pas été sans heurts pour le développement identitaire de Moderne. Déjà le petit Moderne à quatre ans était confronté au fait de devoir faire un choix sur ses origines…

Parc Lafontaine, Longueuil, 1979

Mauvais garçon de quartier — Aye Moderne, dis-nous donc, ton père là ? Il est Tunisien ou électricien ?

Rires généralisés…

Moderne — ?!? Heuuu… Heuuuu… électicien !?

Nouveaux éclats de rire généralisés !

Force est de constater que de venir de plusieurs endroits peut être troublant et même choquant… Amin Malouf l’avait d’ailleurs remarqué en s’indignant contre le fait que, dans la vie de tous les jours, il faut faire des choix sur ses origines et que ce faisant, nous nions une partie de nous… Toujours est-il que la communion de certaines des origines de Moderne semble inconcevable pour certaines personnes !

Paris, 1er arrondissement, décembre 2009…

Moderne — (Au téléphone sur le trottoir) Salut c’est Moderne, bon t’es pas là, alors rappelle-moi quand tu peux… il est 21 heures et je suis à Paris, tu peux me rejoindre sur mon cell !

Constater qu’un couple me regarde la bouche ouverte !

Moderne — Oui ? Je peux vous aider ?

Inconnue française — Ça alors ! Un « Rebeu » à l’accent Québécois ! Ma parole on aura tout vu !

Inconnu français — Mais arrête, il va se fâcher !

Moderne — ?!?

Bien que Moderne, par souci d’allègement du fardeau identitaire, ait voulu s’assurer que ses enfants n’aient pas dans leur nom une phonétique tropicale, il était évident que la crise identitaire allait génétiquement se transmettre !

Beloeil, février 2013…

Moderne — Oui c’est pour Olivier Laz, première année, groupe de Guigui !

Service de garde — D’accord ! En tous les cas vous avez un garçon tellement charmant !

Moderne — Merci !

Service de garde — Et gentil !

Moderne — Oui des fois !

Service de garde — Et tellement allumé et plein d’imagination !

Moderne — Oui… merci !

Service de garde — Il connaît tellement l’histoire et la géographie pour son âge !

Moderne — Oui, c’est peut-être parce que son père travaillait en Afrique et il lui parle beaucoup de ce continent !

Service de garde — Je vois… peut-être trop même !

Moderne — Pardon ?

Service de garde — No-non c’est juste que l’autre jour, il disait à qui voulait l’entendre qu’il venait d’Afrique !

Moderne — Et ?

Service de garde — Bien comme les autres enfants voient bien qu’il n’est pas noir, ils se moquaient un peu de lui et ça l’a rendu un peu tristounet !

Moderne — ?!? Mais il a des origines africaines !

Service de garde — Ah, c’est parce que ça ne paraît pas dans son teint ! Tiens le voilà notre beau Oli ! Ça ne paraît pas non plus dans ses yeux ! De beaux grands yeux bleus ! Ça doit être les yeux de sa mère ça, hein ?

Olivier — De quoi ?

Moderne — (Nuage)… Non sa mère a les yeux bruns foncés, mais mon arrière-grand-mère, qui était africaine et n’avait pas la peau noire, avait toutefois les yeux bleus clairs !

Service de garde — ?!?

Moderne — Merci bonne soirée !

Olivier — De quoi les yeux papa ?

Moderne — Non rien, on parlait de tes origines ! En passant, bonjour ça va ?

Olivier — Oui ça va ! Et qu’est-ce qu’elles ont mes origines ?

Moderne — Elles sont multiples !

Olivier — Multiples de quoi ?

Moderne — Multiples, c’est tout! Dis-moi, les amis ont ri de toi l’autre jour à propos de tes origines !

Olivier — Bof, oui un peu.

Moderne — Pourquoi ?

Olivier — Ben j’essayais de leur dire que je venais d’Afrique, mais ils ne me croyaient pas !

Moderne — C’est parce que lorsqu’on parle de l’Afrique les gens s’imaginent juste des lions et des gens à la peau noire !

Olivier — Est-ce qu’il y a des noirs en Tunésie papa ?

Moderne — On dit Tunisie Olivier ! TU-NI-SIE ! Oui il y en a, mais moins que les gens à la peau pâle !

Olivier — Et en Afrique du Sud, il y a des gens à la peau noire ?

Moderne — Oui, beaucoup plus que des gens à la peau pâle ! Mais tu sais, la couleur de la peau ça ne change pas grand-chose !

Olivier — Est-ce que chaque pays à sa couleur de peau papa ?

Moderne — Bien non Oli, mais il existe de grands ensembles de complexion et de teints de peaux !

Olivier —Moi j’ai quelle confection de teint ?

Moderne — Complexion Oli! Toi, je dirais cuivré pâle où encore olive !

Olivier —Donc chaque origine a un teint de complexion !

Moderne — Genre!

Olivier — Moi là papa, Je suis vraiment Tunésien ?

Moderne — Oui Olivier, tu es Tunisien et tu as même un passeport !

Olivier — Et suis-je canadien ?

Moderne — Oui Olivier, tu es canadien parce que tu es né ici et que tu y vis… et aussi parce que ta maman et ton papa sont aussi canadiens !

Olivier — Et Québéquois ?

Moderne — Aussi !

Olivier — J’ai aussi un passeport québécois ?

Moderne — Non pas encore !

Olivier — Tu en as pas fait la demande ?

Moderne — Non, c’est parce que le Québec ça n’est pas un pays, c’est une province !

Olivier — Et les provinces ça n’a pas de passeport ?

Moderne — Non Olivier !

Olivier — Et est-ce que je suis Français ?

Moderne — Non, tu n’es pas français !

Olivier — Alors pourquoi je parle français ?

Moderne — Parce que les colons qui sont venus s’établir dans cette partie de l’Amérique en premier, c’était des français ! Et nous sommes leurs descendants !

Olivier — Donc je suis aussi un colon ?

Moderne —Non, être un colon ce n’est pas une nationalité !

Olivier — Et là, ils sont où les français ?

Moderne — Bien, ils sont partis il y a longtemps pour la Guadeloupe.

Olivier — Pourquoi ?

Moderne — Parce que là-bas il y avait du sucre et ici il y avait seulement de la neige !

Olivier — Juste de la neige ?

Moderne — Oui !

Olivier — Pas d’arbres ni d’animaux…

Moderne — (Nuage)… Disons simplement qu’ils sont partis parce qu’il faisait plus d’argent ailleurs. Et aussi parce qu’ils ont perdu la guerre !

Olivier — La guerre ? Contre qui ? Les Chinois ?

Moderne — Non, les Anglais !

Olivier — D’anglais terre ?

Moderne — Oui d’Ang(LE)terre !

Olivier — Alors les Français sont partis, mais ils ont laissé le français ici ?

Moderne — Ouf Oli, ça commence à être compliqué l’affaire là !

Olivier — Donc moi je suis un Canadien qui parle français avec un passeport tunisien qui parle pas arabe et avec un passeport québécois qui parle français sans être français et sans passeport !

Moderne — ?!?

Olivier — C’est ça papa ?

Moderne — Genre !

Olivier — Et toi papa, t’es quoi ?

Moderne — Moé… J’tun canadien québécois… Un français canadien français… Un Amaricain du nord français… Un francophone, Québécois canadien… Un Québécois canadien d’expression française, française…Un Canadien français, d’origine britannique…

Olivier — ?!? Tout ça ?

Moderne — Et bien plus Oli ! Pourquoi ?

Olivier — Bien parce que t’as la peau presque de la même couleur que moi ! Si tu étais tout ça, tu aurais plutôt deux ou trois couleurs de peau !

Moderne — (Nuage)…

blog_shape
comma_first
À lire... La crise identitaire

Leave a Comment

Archives

shape
Les chroniques d'un homme moderne