seprator

Les fleurs, le pot et le « On » qui exclut celui qui parle !

seprator
18février 2016
blog_shape

En pot ou en fleurs, NOUS ne devrions jamais compter sur les enfants pour entretenir le recomposé.

La vie recomposée peut-être essoufflante pour tout le monde. Mais en tant qu’homme moderne, c’est aussi notre responsabilité de veiller à ce que l’être aimé ne s’enlise pas dans le surmenage. Il faut parfois témoigner qu’on est à l’écoute ! Voir même marquer cette écoute par une ou des petites attentions !

Olivier – On va où papààaa ?

Alexandre – On va ti pas à la nouvelle maison papàAaa ?

Moderne – On va acheter des fleurs et une plante !

Olivier – Des fleurs et une plante ?

Alexandre – Hein, planter des fleurs ?

Moderne – Oui des fleurs et une plante pour les gens que nous aimons !

Olivier – Et on aime qui nous ?

Moderne – Ben là Olivier, Ringuette et Bill !

Olivier – Faqu’il faut leu s’acheter des fleurs ?

Moderne – Alors…, nous devons leur acheter des fleurs qu’on dit Olivier (dans ma tête : oups je viens de dire « on»)! C’est quoi là, « faque » et « leu » dans la même phrase… ce n’est pas des mots ça !

Alexandre – Faque !

Olivier – Alors on doit leur acheter des fleurs qu’on dit ?

Moderne – Non c’est moi qui dit « qu’on dit » (dans ma tête : Merde j’ai encore dit « on ») !

Olivier – Qu’on dit quoi ?

Moderne – Arghhhh laisse faire ! On va acheter des fleurs c’est tout !

Olivier – Parce qu’on l’aime «Ringuette» pis «Bill» ?

Moderne – Parce que nous l’aimons « Ringuette ET Bill » Olivier ! « On », ça exclut toujours la personne qui parle (dans ma tête : Ahhhh voilà qui est mieux et bien dit) !

Alexandre – On l’aime tu « Ringuette » papàaa ?

Olivier – C’est qui qui exclue on ?

Moderne – ( Dans ma tête : Ahhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh!!!!! )

Olivier – Ça veut dire quoi exclu ?

***Disjonction cérébrale imminente !***

En arrivant chez le fleuriste.

Moderne – Bon les gars, vous allez m’attendre dans l’auto (full pas moderne, je sais) ça va prendre quelques minutes.

Olivier – Ok

Alexandre – K

Olivier – Est-ce que je peux avoir ton Iphone ?

Moderne – Non !

Olivier – Gnàààààà !

Moderne – Et en passant, nous achetons des fleurs parce que « Ringuette », est très fatiguée c’est temps-ci. Parce que nous avons une chance incroyable de former une famille avec « Ringuette » et parce qu’il faut lui témoigner notre affection par une attention !

Olivier – Une attention à quoi ?

Moderne – (Nuage)… Et la plante c’est pour notre petit Bill qui est très malade en ce moment !

Alexandre – Faut faire attention à Bill papàaa ?

Moderne – NOOOOON faut pas faire attention à Bill !! Faut lui donner une plante en cadeau parce que la plante c’est synonyme de vie… et qu’on veut lui dire qu’on aime ça quand il est en forme !

Olivier – « Nous » tu veux dire hein papàaa ? Par qu’« on » ne veut pas l’excluer Bill !

Moderne – ??!!

***Sentiment de vide intellectuel***

10 minutes plus tard en ouvrant la porte de l’auto…

Olivier – ( En criant ) Ahhhh enlève tes botes de su moé !!

Alexandre – AYYYYYE !! PapÀaaaaaa Olivier y allête pas de…

Moderne – CHUUUUUUT!! Ça va faire là ! Bon, tiens Olivier, toi tu tiens les fleurs, et toi Alexandre tu tiens la plante ! Et fait attention Alexandre ! Tiens-la bien !

Olivier – Sont pas si belles les fleurs !

Moderne – Comment ça ?

Olivier – Bien elles n’ont pas de couleurs !

Moderne –C’est voulu Oli, «Elle» elle aime ça le blanc et le vert !

En route…

Olivier – La plante ça va le guérir Bill ?

Moderne – Mais non Olivier ! C’est pour lui témoigner notre affection! Et lui souhaiter «Prompt rétablissement» ! D’ailleurs Alexandre quand tu vas lui remettre la plante tu vas lui souhaiter ça : «Prompt rétablissement» !

Olivier – Pron rétablissement ?

Alexandre – Bon yétalisment ?

Moderne – Moderne – Prompt !

Alexandre – Blont ?

Moderne – Prompt !

Olivier – Papaaaa ça veut dire quoi Pron ?

Moderne – Prompt comme dans promptement !

Alexandre – Plontablissement ?

Olivier – Ça veut dire quoi promptement ?

Moderne – Ça veut dire rapidement ! Comme dans « que tu guérisses rapidement » !

Olivier – Bien pourquoi on dit pas ça comme ça simplement ?

Moderne – « On » ne dit pas ça « On » Olivier ! Et puis, nous disons « Prompt rétablissement » parce que c’est comme ça que ça se dit ! Voilà !

Olivier – Ben plus facile de dire simplement « Guéris »

Moderne – (Nuage…) Bon Alex, on pratique le « Prompt rétablissement » ?

Alexandre – Non !

Moderne – Pourquoi ?

Alexandre – Pas capable !

Olivier – On dit pas « On » Papa !

Moderne – (Nuage…) Ben voyons Alex ! Allez ! Prompt rétablissement !

Alexandre – Plon téblissement !

Moderne – Prompt !

Alexandre – Plon

Moderne – Rétablissement !

Alexandre –Yétablement !

Moderne –Rétablissement Alex !

Alexandre – (faible r)éta bissement !

Moderne –Presque, allez encore !

Alexandre – Yétablement !

Olivier –Noooon… Rétablissement !

Alexandre –L -rrr- éta bissement !

Moderne –Bon… au complet maintenant ! Prompt rétablissement !

Alexandre – Plon téblissement !

Moderne – Bon, l’important c’est d’essayer ! Tu vas t’en rappeler Alex !

Alexandre – Oui !

En arrivant à la maison…

Moderne – Bon, on y va les gars ?

Olivier – Ok

Alexandre – K

Moderne – N’échappez pas les fleurs et la plante là !

En entrant…

Moderne – Alloooo !

Olivier – Allooo !

Alexandre – Alloo !

Ringuette – Allo !

Bill – …

Pock que fait le bruit de la plante qui tombe par terre !

Moderne –Aleeeeeex ! (En constatant le pot qui vole en éclat et la terre mouillée qui se repend partout dans le portique…) ! Oliiiii ! (En constatant que ce dernier laisse tomber par terre les fleurs pour essayer de ramasser le pot de plante cassée). Ne lance pas les fleurs par terre !

Olivier – Ben ce n’est pas moi ! C’est Alex qui ne fait pas attention !

Moderne – Mais oui mais… Arghhh, tassez-vous là ! Merde, faites attention vos botes sont mouillées ! Restez sur le tapis d’entrée !

Ringuette – Qu’est-ce qui se passe là encore ?

Moderne – Rien… laisse faire ! (Nuage…) !

blog_shape
comma_first
À lire... Les fleurs, le pot et le « On » qui exclut celui qui parle !

Leave a Comment

Archives

shape
Les chroniques d'un homme moderne